• Ail Fumé d'Arleux

    Pour découvrir l'Ail Fumé d'Arleux Labellisé IGP
    https://www.norddomicile.com/ail-fume-et-lingots-du-nord,fr,3,14.cfm

    Ail Fumé d'Arleux

     


    3 commentaires
  • Graines de lin

    Les bienfaits des graines de lin
    http://graine-de-lin.com

    Graines de lin


    votre commentaire
  • LE MAÏS SOUFFLÉ

    Le maïs soufflé ou maïs éclaté, c’est très simple à faire
    tout d’abord, il faut un maïs spécial qu’on trouve facilement en magasin bio

    dans un wok ou une poêle assez haute, mettre un fond d’huile et l’ingrédient souhaité pour donner le goût
    en « salé », curry, paprika, ras-el-hanout, curcuma… le sel n’est pas indispensable !
    en « sucré », poudre de cacao, fruits secs moulus…

    quand c’est bien chaud, jeter le maïs et mettre un couvercle
    remuer régulièrement quand on entend les grains de maïs « péter »

    l’idéal est de faire au fur et à mesure de petites quantités

    les maïs soufflés « salés » sont bons pour l’apéro
    les maïs soufflés « sucrés » peuvent agrémenter le dessus d’une tarte, une coupe de glace ou de fruits


    votre commentaire
  •   BRUGNON EN HABIT DE FRAÎCHEUR

    Voici un dessert improvisé en septembre l'année dernière

    ingrédients :
    jus d'orange
    brugnon
    crème de soja (ou de la crème fraîche)
    sucre glace
    sorbet framboise

    préparation :
    couper les brugnons en deux, les faire pocher et les laisser refroidir
    fouetter la crème avec du sucre glace et la mettre au réfrigérateur

    dans une coupe :
    verser du jus d'orange
    déposer un demi brugnon
    verser délicatement la crème au dessus, elle reste à la surface
    puis, terminer en mettant une boule de sorbet au milieu de la préparation

    c'est simple, frais et délicieux ! ! !

     BRUGNON EN HABIT DE FRAÎCHEUR

     


    votre commentaire


  • LA CHÈVRE-PARTY


    l’été, quand il fait lourd, je n’ai pas toujours envie de passer ma soirée avec des amis en me brulant la gueule et en me lyophilisant devant le barbecue
    j’organise donc de temps en temps une « chèvre-party »

    le principe est simple
    je dispose sur la table
    des salades, rondelles de tomates, poivrons grillés
    des cerneaux de noix, noisettes, poivre et baies (pas les vitrées, elles sont indigestes)
    des graines de cumin, raisins de Corinthe
    des vinaigres
    différentes sortes de pains… … …
    et au milieu de la table THE BIG BOCAL

    voici l’explication
    dans un bocal de 3 litres au moins, je mets des fromages de chèvre (et de brebis)
    je dispose de préférence les plus secs au fond
    avec 2 ou 3 échalotes, des baies roses, des grains de poivre et du romarin
    et je couvre d’huile d’olive (environ 1,5 litres)
    je mets à l’ombre le bocal pendant plusieurs semaines

    dans celui de l'année dernière, j'avais mis
    le Pélardon de l’Indre
    le Pouligny Saint Pierre des Cévennes
    le Mâconnais de Bourgogne
    le Crottin de Chavignol du Cher
    le Banon de Haute Provence
    le Chabicou du Poitou
    le Rocamadour du Périgord
    le Picodon de la Drôme …
    (pour les plus petits, j’en mets plusieurs)

    c’est un repas convivial où chacun prépare ses assiettes tranquillement
    et moi, à part aller chercher les bouteilles, je ne fais plus rien ! ! !

    bon, d’accord, et ensuite, après le « plat principal » …
    … fromage ou dessert ? FROMAGE et DESSERT
    le fiadone par exemple
    c’est corse, donc, pas fatiguant à préparer (la veille)

    LE FIADONE

    500 grammes de Brousse (de brebis)
    5 œufs
    le zeste d’un citron non traité
    Le jus du citron
    100 grammes de sucre en poudre

    je bats le tout
    je beurre un moule à tarte (désolé, mais là, je prends du beurre de vache ! …)
    je fais cuire à environ 180° pendant 40 à 45 minutes
    ensuite, au réfrigérateur pendant quelques heures

    et voilà… une soirée originale
    et ça ne sent pas l’after chèvre ! ! !

     

    votre commentaire
  • LE POULET YASSA

    Le poulet YASSA
    proposé par Linou Maryline


    Tiens j'adore ce plat que j'ai appris à faire avec une Fatou sénégalaise... il est délicieux et facile à faire.
    Le Yassa au poulet est un plat délicieux du Sénégal.
    Et lorsque j’entends le mot Sénégal, tout ce qui me vient d’abord à l’idée, ce sont les plats délicieux.
    Le pays de la Téranga est bien connu à travers l’Afrique pour ses plats délicieux dont entre autres “le Yassa au poulet”.
    Le Yassa, se compose principalement d’oignons, il peut être cuisiné avec du poulet, de la viande de bœuf ou du poisson.
    Mais personnellement je le préfère au poulet....

    Nombre de personne
    s: 4

    Le temps de marinade: 2 heures ou toute la nuit
    Temps de cuisson: 45 minutes
    Ingrédients:

    • 1 poulet entier, coupé en morceaux de tailles moyennes   (Perso, pour éviter les mauvais morceaux à certains, je ne prends que des pattes, les blancs sont trop secs)
    • 7 oignons, tranchés
    • Le jus de 4 citrons vert
    • 2 cuillères à soupe de moutarde, de préférence de la moutarde de Dijon, avec des grains, c’est encore meilleur
    • 6 cuillères à soupe d’huile olive
    • 1 tête d’ail
    • 2 Maggi cubes, facultatif
    • 2 cuillères à soupe de poivre noir ou blanc...à voir si vous aimez épicé ou pas
    • 1/4 cuillère à soupe de poudre de piment .... idem que ci-dessus
    • Du sel
    • Et de la crème .... ma touche personnelle à la fin


    Préparation

    Etape 1 : Marinez le poulet avec 1 cuillère à soupe de moutarde, la moitié de l’ail, 2 citrons, du poivre noir, puis conserver dans le réfrigérateur pendant au moins 2 heures minimum. Moi, une nuit, et je remue fréquemment pour que le poulet cuise dans le citron (dans un grand plat ou saladier pour bien le remuer).

    Etape 2: Tranchez et marinez les oignons avec le reste du moutarde, les citrons, le poivre noir (comme vous l’avez fait avec le poulet).

    Etape 3: Faites griller le poulet avec 3 cuillères à soupe d’huile au feu vif.

    Etapes 4: Chauffez l’huile et faites dorez les oignons, puis ajouter le reste d’ail, le poulet grillé, 2 tasses d’eau, les Maggi cubes, le piment eventuellement et salez.

    Laissez mijotez pendant 30 ou 40 minutes jusqu’à ce que le poulet soit prêt. Au bout de ce temps s'il reste peu de jus vous pouvez remettre un peu d'eau.

    Et mon secret c'est que dans le liquide contenu des sucs du poulet et du citron Je glace avec de la crème fraîche.

    Je sers tout simplement avec du riz blanc.... facile non. Et pas lourd à digérer !

     


    votre commentaire
  • LA CUISINE POUR LES ENFANTS


    Je vais vous parler de la cuisine pour les enfants et ce n’est pas simple si les bonnes habitudes ne sont pas prises dès qu’ils cessent de téter, mais surtout au début des premières dents.

    Je vous propose quelques unes de mes idées, mais si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les communiquer. 

    Je commence par… le début
    Les hors d’œuvre vont permettre à l’enfant de préparer ses papilles pour la suite du repas, l’idéal est de mettre 3 ou 4 crudités très différentes au niveau des couleurs
    et en petites quantités.

    par exemple
    2 rondelles de tomate, 2 rondelles de concombre, un peu de carotte rapée et 3 ou 4 olives
    ou quelques morceaux de betterave, 2 ou 3 radis, 2 feuilles de salade ciselées…
    la présentation est très importante, avant la langue, c’est l’œil qui commence à déguster !

    Pour le plat principal, pas d’affolement, vous faites vos recettes habituelles, en plus simple pour habituer l’enfant à manger de tout et s’il n’aime pas un aliment, c’est aussi parce que le goût de celui-ci ne lui convient pas… on fait goûter une fois ou 2 et si c’est toujours la même grimace qui arrive… il vaut mieux laisser tomber (l’une de mes filles ne supportait pas la betterave, et l’autre, les champignons lui faisait horreur, quand elles étaient petites)

    Il y a des petits trucs tout simples pour permettre de faire accepter certains produits
    voici quelques exemples :
    la purée de pommes de terre, c’est évidemment excellent, surtout quand on commence à y faire des petits dessins avec la fourchette
    alors, une variante, on incorpore un quart de carottes pour la « couleur » puis un tiers, puis la moitié et le tour est joué ! ! !
    Jouer la simplicité, des patates douces cuites en papillottes au four, on les présente ainsi sur les assiettes, des gants pour ne pas se brûler, on les enlève de leur habit d’alu , on les coupe en 2, un peu de sel, un peu de beurre, c’est un délice.

    Les fromages, les petits machins carrés ou triangulaires qui ne laissent en bouche que de l’insipide… beurk ! ! !… il vaut mieux habituer les enfants à découvrir les pâtes molles, fermes ou dures et leur montrer les différences de textures et de goût… évidemment, si on commence directement par un Marroilles bien fait, on a perdu d’avance !

    Les courses avec les enfants, ça peut être très chiant, mais aussi très sympa si on les limite à l’achat de quelques denrées
    élaborer un plat avec eux demande un peu de temps, ne pas les précipiter, leur expliquer tranquillement en leur montrant ce qu’il faut faire… le reste suit.
    Petit exemple, une tarte aux pommes
    sur la pâte, on met une couche de rondelles de bananes, puis des quartiers de pommes et on saupoudre légèrement de cannelle
    c’est hyper simple, sans sucre ajouté et c’est très bon…
    petite variante, avec les bananes, des quartiers de poires et un saupoudrage de cacao pur…
    et le rejeton sera fier de présenter sa réalisation à toute la famille (au fait, le féminin de rejeton, ça existe ? !)

    Je n’ai pas parlé de la viande… quand je parle de viande, ce n’est pas celle qui est ingérée dans les nombreuses gargottes où les ados boutonneux s’empiffrent de viande à chier… euh, pardon, hachée…
    pourquoi préparer les jeunes à la consistance de leur alimentation dans 70 ou 80 ans ? ! ! !
    la vraie viande coûte cher, il vaut mieux les habituer à en manger moins mais de la bonne.

    Pour les yaourts et autres produits laitiers aromatisés (bonjour la composition de certains ! ! !), quand on les prend nature, pour y ajouter une cuillère de confiture maison ou bio, ça leur titillera agréablement les papilles… et à vous aussi !

    Ce ne sont que quelques idées que j’ai déposées, mais le net fourmille de sites, sans oublier que les enfants sont créatifs très jeunes et peuvent vous étonner.

    Pour finir, comme vous êtes bien sages, un texte pour faire découvrir quelques courges :

    CUCURBITACÉES BLUES

    Cucurbitacées blues
    Pastèques et pâtissons
    Muscades et giraumons
    Patidoux et melons
    Courges et potimarrons

    Cucurbitacées blues
    C’est le melting potiron

    Cucurbitacées blues
    C’est le melting potiron
    Tout le long des allées
    Des jardins potagers
    Pastèques et pâtissons

    Cucurbitacées blues
    Ils sont pour Cendrillon
    Les meilleurs messagers
    Toujours bien carrossés
    Muscades et giraumons

    Cucurbitacées blues
    C’est le melting potiron

    Cucurbitacées blues
    Ça ne tourne pas rond
    Quand il faut ratisser
    Pour quelques jardiniers
    Patidoux et melons

    Cucurbitacées blues
    Des bougies et bonbons
    Ce n’est pas bien sorcier
    Halloween est passé
    Courges et potimarrons

    Cucurbitacées blues
    C’est le melting potiron

    Cucurbitacées blues
    Pastèques et pâtissons
    Muscades et giraumons
    Patidoux et melons
    Courges et potimarrons

    Cucurbitacées blues
    C’est le melting potiron

    Cucurbitacées blues
    C’est le melting potiron

    Bernard PICHARDIE

    chanson déposée
    à écouter sur 
    https://bpecritures.wixsite.com/enfantsillages/cucurbitacees-blues


    votre commentaire

  • j’aime tenter de nouvelles recettes
    en voici avec les petites cocottes individuelles
    on prépare, on met les couvercles et on enfourne
    pour le temps de cuisson, je fais toujours au pif ! ! !

    c’est vraiment très bien, ça fait joli dans l’assiette
    alors voici quelques essais
    si vous avez des idées, n’hésitez pas à les soumettre en commentaires

    la FROMAGETTE
    des pommes de terre cuites au four, on les coupe en fines tranches et on les dispose dans chaque cocotte avec un cornichon coupé en rondelles, un peu de lait ou de vin blanc et du fromage rapé par-dessus (raclette, emmental, gouda…)
    on accompagne de salade, d’une tranche de jambon cru et d’un blanc sec

    le PETIT CRUMBLE DE TOMATE VERTE
    un petit émincé d’oignon précuit dans de l’huile d’olive, une tomate verte coupée en très fines tranches, quelques olives cassées et une figue coupée en 6
    on mélange et on écrase bien avec une fourchette du beurre et de la farine et on en emiette au dessus de la préparation
    une grillade va très bien avec un verre de rosé ou de rouge

    la COCOTTE NORDIQUE
    des petits morceaux de bœuf, des échalottes coupées finement, du persil, sel, poivre et de la bière
    (c’est une mise en bière bien sympathique ! ! !)
    à servir avec des frites ou de la purée et un chicon (ou endive pour ceux qui ne connaissent pas le ch’ti…) braisé
    pour la bière, brune, blonde ou rousse et vous pouvez remplaçer le bœuf par de l’agneau
    … devinez ce que vous servez comme boisson !

    le CAMEMPOMME
    une demie pomme coupée en petits morceaux, un quart de camembert
    à servir en entrée chaude
    ou en dessert avec une coupe de sorbet cassis à côté
    avec du cidre, alimentaire mon cher Watson !

    la ROQUEPOIRE
    une demie poire coupée en petits morceaux, du roquefort par-dessus
    on peut ajouter deux cerneaux de noix au milieu de la poire
    accompagnée d’un blanc doux, c’est l’idéal pour les papilles !

    pour trouver d'autres recettes :
    http://lacuisinedupanier.forumactif.com
    on peut également devenir membre du forum et en déposer

     


    votre commentaire